Domaine du Deffends – Vins Coteaux Varois

Tag: cuvée 2009 cuvée 2009

RVF 2013

Article posté le

Untitled1Champs de la Truffière, Rosé des Filles, Rosé d’une nuit, Champs du Bécassier, Les Pointes & Champ du Sesterce.

Bénéficiant d’un captal de vieilles vignes, le domaine produit une multitude de cuvées, dans les trois couleurs. Notamment le très fameux Champs de la Truffière, assemblage de vieux cabernet-sauvignon et de syrah, qui étonnera par ses capacités de vieillissement : les 2009, 2008 et plus encore 2007 sont de très grandes réussites. La cuvée Marie-Liesse est dans un esprit plus rhodanien.

Les vins : souple et désaltérant, le Rosé des Filles sent les herbes fraichement coupées plus que le fruit. Plus salin et plus minéral, le Rosé d’une Nuit présente par son énergie, le caractère d’un grand vin. Il se montre sapide, savoureux et long. Le Champ du Sesterce affiche de la vivacité sur des notes d’herbe, de pierre chaude, de paille ; c’est un vin pur et ciselé. Tenu par des tanins ferme, le Champs du Bécassier exprime des notes de goudron et de garrigue. Le Champs de la Truffière 2009 s’exprime sur l’olive noire, et possède une bouche grasse, mûre et riche, aux tanins veloutés mais encore très présents. La cuvée « Les Pointes » 2009 évolue sur le cuir, la viande, le sang, le thym et la résine. Avec ses tanins puissants, il offre un beau potentiel d’évolution.

Guide Hachette 2013

Article posté le

Hachette des Vins Champs de la Truffière, cuvée 2009 & Marie-Liesse, cuvée 2010

Ce 2009 a tout d’un grand, c’est notre coup de cœur. En robe grenat violacé, il s’impose lentement par un premier nez de fruits noirs, puis l’aération sublime son côté épicé né d’un boisé fin sur le poivre et le gingembre. Ample, complexe, charpenté par des tanins fermes mais élégants, le palais retrouve la douceur de la vanille et des fruits au sein d’un longue finale. Déjà admirable, cette bouteille ne pourra qu’évoluer harmonieusement dans les sept prochaines années.

Cité, le Marie-Liesse 2010 plaît par son bouquet de fleurs du maquis et par sa bouche structurée aux accents de menthol et de myrte.