Betane et Dessauve **

Dans ce coin idyllique sur les contreforts du mont Aurélien, à 400 mètre d’altitude, se trouve ce petit domaine familial de 14 hectares. En bout de route, il n’a pour voisins que la forêt, une vue majestueuse et un monastère de l’ordre dominicain. Le sol y est calcaire, pauvre et filtrant. Grâce à une déclivité constante et à son exposition privilégiée à l’est-sud est, ce vignoble n’a jamais subi les effets du gel. La production est délibérément maintenue à un faible niveau, notamment par une taille courte et, si besoin, par un enlèvement précoce des fruits. Depuis la disparition de son mari, l’énergique Suzel de Lanversin, depuis peu rejointe par ses enfants Anne et Emmanuel, continue de produire des vins de belle qualité à des prix accessibles. Les vins présentés sont tous d’un niveau admirable et font de ce domaine une valeur incontournable des vignobles provençaux.

Article en pdf

Did you like this? Share it!